For more extensive artist's bio, articles and list of exhibitions, visit artist(s) website(s). Many of the images displayed on this site are copyrighted, and are used here only for purposes of education or critical review. All rights are reserved by the artists who created the works referenced herein.

Painting is silent poetry, and poetry is painting that speaks. Simonides

Pierre Roger

Pierre Roger











Artiste Figuratif Réaliste, Pierre Roger commença à peindre en s'intéressant à la technique ancienne, au Brésil dans les années '80.
De retour en europe, il participa aux Grands Salons Parisiens ( Salon d'Automne, Salon des Indépendants, Salon des Artistes Français )...
La reconnaissance des collectionneurs internationaux l'on très souvent ammené à exposer dans le nord.
Résident en France depuis 5 ans, il exposa aussi à Toulouse, Bordeaux, St Paul de Vence...
Avec beaucoup de maitrise, ses thèmes favoris sont des moments privilégiés, où il peint la femme, les enfants, les familles, dans des intérieurs confortables qui raccontent tous une histoire.
Tout aussi remarquable, l'attention particulière de traiter ses "natures mortes" dans l'environnement proche et raffiné de la femme ; avec ses parfums, ses tissus soyeux, ses objets...
La lumière y tient toute son importance, parce qu'il aime par dessus tout, les atmosphères choisies pour leur intensité. Ombres et éclats de lumière, tout en douceur...
Son admiration le guide inlassablement vers les Grands Maitres de la Renaissance : Rembrandt, Rubens, Vélàsquez, Vermeer...
Mais aussi : Bourguereau, Fragonard, Alma Tadema....


















Pierre Roger…et ses pinceaux magiques


Si Pierre Roger avait vécu au XVIIème siècle, il aurait été l’un de ces maîtres amis des princes et que choyaient les mécènes. Il est un peintre comme, serait-on tenté de dire, il n’en existe plus beaucoup de nos jours. Nanti d’un extraordinaire métier et armé d’une indéfectible patience, il travaille à l’encontre des tendances actuelles qui veulent que tout aille vite, soit « spontané » et prônent le jeu du tout oser.


Désiré Roegiest
Critique d’Art


Pierre Roger a découvert qu’il ne faut pas forcément badigeonner la toile de peinture épaisse pour créer un effet, pas plus qu’il ne faut créer de violents contrastes de couleurs pour faire une peinture éloquente. Il œuvre à sa mesure, presque monacalement, lissant amoureusement de somptueux glacis. Le temps qui passe semble n’avoir sur lui aucune prise. Le résultat auquel il atteint est d'une vérité étonnante au point que certains prennent ses tableaux pour des photos. Il est vrai qu'il est ici quasi impossible de déceler le travail du pinceau et le rendu des matières tient du prodige.

L'un des thèmes de prédilection de l'artiste est le nu féminin, exercice redoutable où il ne faut pas grand-chose pour sombrer dans la vulgarité. Pierre Roger, attentif aux exemples de ses grands devanciers abandonne ses belles sur de somptueux drapés, les enrobe de lumière feutrée et traduit avec une infinie délicatesse la blondeur des épidermes. N'était-ce l'aspect neuf du tableau et l'allure actuelle des modèles, on pourrait se croire ici en présence de l'œuvre d'un maître du temps jadis.

Si les nus de Pierre Roger ont de très nombreux adeptes, c'est aujourd'hui une discipline tout aussi difficile qui occupe le plus clair de son temps : les portraits d'enfants. Il ne s'agit pas de les figer dans une attitude posée, comme chez le photographe où «le petit oiseau va sortir», mais bien de leur donner une réelle apparence de vie.

Le peintre a suivi des cours d’illustration et de dessin d’après nature de l'Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles. C'est dans les années 80, lors d'un séjour au Brésil, que Pierre Roger se découvre une passion pour les techniques à l'ancienne. Très vite, l'artiste se voit gratifier de nombreuses distinctions et le succès public ne tarde pas à suivre.

A une époque où la photographie tient le haut du pavé, il est encore des amateurs qui ont compris où réside la différence entre un résultat mécanique et celui qui émane de la sensibilité de l'artiste.

















No comments:

Followers

Blog Archive

Labels

Related Posts with Thumbnails