For more extensive artist's bio, articles and list of exhibitions, visit artist(s) website(s). Many of the images displayed on this site are copyrighted, and are used here only for purposes of education or critical review. All rights are reserved by the artists who created the works referenced herein.

Painting is silent poetry, and poetry is painting that speaks. Simonides

Marie-France Guarneri





Resume

When I was 13, in 1980, I won the “La Plume d’Emeraude” literary award. 
The competition was introduced in schools by the French and Irish Ministries of Culture, in partnership with the Irish airline, Aer Lingus.
The competition theme was “Knowing Ireland”, and the award winner was selected based on their design and writing skills.

With my successive experiences at the Ateliers de la Mairie de Paris, where I apprenticed sculpture during 2 years (1987 – 1989), and at the CETCEC school and AFEDAP training center, where I had courses in applied arts (1996 - 1998), I created puppets and movie sets for 2 animation film projects (Lardux Films/Arte/ Canal+).

In 1999, I joined the budding Atelier Prométhée, a workshop specializing in the reproduction of sculptures from the 18th and 19th centuries, that has contracted with the French national museums.

Made of exciting discoveries and experiments, my following 10 years were then dedicated to manufacturing sculptures from various materials: from terra cotta (with old moulds) to plaster and elastomer from the Ateliers du Louvre and Atelier Fernandez workshops. With time, I learnt and improved complex modeling, stamping and retouching techniques, as well as work with old patinas (collection available for sale at the Louvre Museum store).

All those rich experiences have made me feel humble and filled with admiration and respect for the work of the old generations of ceramists, moulders and craftsmen using clay.

Songwriter, poetess and screenwriter (attended Claude Lemesle’s and Anne Huet’s writing workshops from 1987 to 1990 and from 2006 to 2007, respectively), I had a training in animation movies in Valence in 2009.
In 2010, I developed my sculpture business, putting my experience as well as volume, imagination and history into my emotion-filled and seemingly animated characters.

I brought my masterpieces to some art markets, fairs and galleries.
But my favorite places for exhibition are in the outside, ie. river banks, parks, gardens, climbing spots.

Since November 2011, I have been cooperating with Marie Legras, a ceramic artist. After jointly creating the artist collective "Un petit coin de terre" (a little piece of earth), we are now exhibiting our pieces at the L’Atelier de Marie Legras (Marie Legras’s workshop) gallery, located in the old pedestrian city center of Valence, where we are used to quarterly inviting a ceramist to show their works.


My workshop is located at the sun’s gate, in the South of France, and sits very close to the Drôme provençale. Nested between the Vercors and the mountain ridges named Les trois becs and Roche Colombe, it lies near the river Drôme, in an environment of water… and stone.





Inspiration and techniques

Both my imagination and passion for clay help me get the most out of the techniques I have learned.

I am always challenging myself, in the constant respect of clay and its limitations.

This contrast is a stimulation and makes me believe that creation has no limit: from running, walking, or even dancing stones, to flying fishes… all filled with lightness and movement.

All my sculptures are unique pieces. They are made of terra cotta without any reinforcement, and fired at 1,300 degrees.

I am using several techniques, ie. sheer modeling for the biggest pieces versus stamping for my smaller stone characters (using self-made plaster moulds). Legs are being shaped separately, then appended to complete the pieces.

To use patina (with lime, milk, wax, enamel or engobe) or not to use patina (raw clay fired in a reducing atmosphere)… Whatever the choice, my work is done in full harmony with the created pieces, telling the story around the sculpture.

The choice of stones is very important : I take much care in selecting them based on their differences in colour, shape and relief. The choice may also highly depend on my feelings when wandering around or searching out – mostly in the "départements" of Drôme and Ardèche, on climbing spots, river banks and in river beds. But most of the stones come from the river Drôme or were found near my workshop, on construction sites where they are being collected before use (ie. drainage to retention basin, crushing for buildings).
It’s a bit like a rescue for the stones, and they are worth it! They stir up emotions in me and bring me a very positive energy, that I am passing down to their faces, positions and movement.















Sculptures en forme de cailloux, de poissons volants ou de poésies...

Alliant mon travail de sculpteur  à celui d'auteur (chansons, poèmes, scenarii film d'animation),
je veux croire qu'avec l'imaginaire on peut alors tout faire:
Des poissons qui volent, qui marchent, des cailloux qui courent, qui dansent...

Repoussant les techniques acquises de la terre toujours plus loin, j'aime donner la sensation du mouvement.

Mes sculptures sont des pièces uniques, réalisées en grès et cuites entre 1260 et 1300°, leur conférant une grande solidité, ainsi qu'une résistance au gel.

La patine (chaux, au lait, cire, émail, engobe) ou l'absence de patine (terre brute cuisson en réduction), réalisée en adéquation avec la pièce, constitue l'enveloppe narrative de la sculpture.




Une Petite Bio

Après une formation en Arts Appliqués (Paris 19ème)  je travaille à la fabrication de marionnettes et décors, sur deux projets de films d’animation de Lardux Films (Arte/Canal+) : "Tous les I de Paris"  De Guillaume Casset et "Le monde selon Glup" de Fred Mercier.

Puis j’intègre la petite équipe de l’Atelier Prométhée, Fournisseur Musées nationaux, un atelier de reproduction de sculptures des 18ème et 19ème siècles, alors encore à ses débuts.
Durant ces dix années de découvertes et d’expérimentation : Fabrication de sculptures en grès à partir d’un stock de moules (à pièces en plâtre et élastomère), j’ai appris et enrichis, au fil du temps, des techniques complexes de modelage, d’estampage, de retouche ainsi que le travail de patines anciennes (Boutique du Musée du Louvre).

Auteur de chansons, poèmes et scénarii (Ateliers d'écriture de Claude Lemesle de 1987 à 1990 et d'Anne Huet en 2006), je suis, en 2009, une formation en séquences animées avec L'Equipée à Valence.
En 2010, comme une continuité à mon travail d’auteur, je développe mon activité de sculpteur alliant le volume à l’histoire, mon expérience de la terre au personnage animé….d’émotion.



Le mot de la fin ou au tout début il y avait une petite fille qui ...









A 13 ans, en classe de 4ème, je gagne malgré moi (j'avais déjà prévue mes vacances en colo, entre copines, ont voulaient faire du cheval à Uzès!!!) le concours de "La Plume d'Emeraude".
Ce concours organisé par Aer Lingus et les Ministères de la Culture Irlandaise et Française, récompensait un élève par classe de la 5ème à Hippocagne d'un séjour en Irlande et portait sur la connaissance de l'Irlande et de sa culture.
Il s'agissait pour les 4ème de faire une carte de l'Irlande et un texte en anglais !
A ce moment de ma vie, difficile d'imaginer ou d'envisager que ma vie serait rythmée par l'écriture et les arts plastiques.

A 10 ans, mes parents sont convoqués par ma maitresse de CM2 qui leur annonce que je devais redoubler
car elle n'arrive pas à capter mon attention, disant "Marie-France on ne sait pas ou elle est !!!!  Les yeux grands ouverts on pourrait croire qu'elle est avec nous mais non, elle rêve, elle est dans la lune !!!!"
Bilingue Franco italienne, j'ai longtemps imaginé des choses souvent différentes des mots que j'entendais...une interprétation d'enfant !
En français comme en italien!
L'idée d'être dans la lune me plût; je compris bien plus tard alors pourquoi il était normal qu'au lieu de voir un tableau noir rempli de phrases de grammaire comme tous les autres enfants, moi j'imaginais des formes, des dessins, avec les espaces formés entres les mots écrits à la craie !!!!
Comme j'aimais la grammaire !!!!
C'est ainsi que les mots ont pris une importance pour moi, selon leur taille et la façon dont ils se plaçaient dans les phrases, pour exprimer des tas de choses, à l'infini et fabriquer de jolis dessins !!!!
Mon deuxième CM2 a été un de mes meilleurs souvenirs d'école : Cette maitresse m'a mise en avant dans la classe en accrochant mes dessins qu'elle appréciait beaucoup !!!
Et m'a fait une petite place sur les bancs de l'école, et de la vie.


Toute petite, à l'age ou l'on commence à parler et à se raconter des histoires, j'aimais descendre à la cave avec ma maman, où elle faisait sécher le linge lorsqu'il gelait dehors; je m'asseyais par terre et m'inventais des aventures entre les poissons et les cailloux du carrelage!
Ce carrelage j'ai finit par l'oublier, jusqu'au jour où j'ai dû ranger la cave de la maison familiale!
Je vous laisse apprécier les motifs que j'ai redécouvert il y a quelques mois!
Quelle belle surprise !!!!

No comments:

Followers

Blog Archive

Labels

Related Posts with Thumbnails