For more extensive artist's bio, articles and list of exhibitions, visit artist(s) website(s). Many of the images displayed on this site are copyrighted, and are used here only for purposes of education or critical review. All rights are reserved by the artists who created the works referenced herein.

Painting is silent poetry, and poetry is painting that speaks. Simonides

Kurt Mair






















Kurt Mair



1954 Nasce a Mengen in Germania
Vive e lavora ad Avigliana (TO), Italia

STUDI

1978-83 Educazione artistica presso la Scuola Superiore
di Pedagogia di Lörrach, Germania

1983-87 Studia Storia dell’arte, archeologia e giapanologia presso
l’Università Albert Ludwig di Freiburg, Germania

1987-90 Consegue il Diploma in Incisione e Litografia presso la
“Ecole des Arts Décoratifs” di Strasburgo, Francia

1991-96 Collabora presso un atelier di grafica a Colmar, Francia

Dal 1996 Libero professionista
















Kurt Mair




Né en 1954 à Mengen (Allemagne), vit et travaille à Turin (Italie)
Diplômé de l’Ecole supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg
Collabore de 1991 à 1996, dans un atelier de taille-doucier à Colmar Expose depuis 1990


Son oeuvre

« L’œuvre de Kurt MAIR nous entraîne dans un voyage émotionnel, elle parcourt les temps, les lieux et les sens.
Dans des compositions d’un classicisme teinté d’ironie et d’humour, elle visite, de Dürer à Schiele, toute l’histoire de la gravure du Nord.
L’artiste met en scène des objets, des corps, des femmes surtout, à la nudité crue, emplie de sensualité et d’érotisme.
La féminité, la beauté sont traitées avec infiniment de force, de violence, de rudesse parfois.
Les corps torturés par l’acide et le stylet sont projetés dans des paysages, des architectures, des couleurs qui rappellent la Toscane, toute la douceur et la délicatesse de l’Italie.
Et c’est cette dualité qui confère à l’œuvre de Kurt MAIR toute sa résonance.
L’artiste nous emmène jusqu’à la confusion de nos sentiments, de nos émotions. On se promène, comme sur le fil d’un rasoir, à mi chemin entre douceur et violence, entre pudeur et exubérance, entre amour et désarroi.
L’homme est mis à nu, dans sa chair et dans son âme, il devient le miroir de ses propres sentiments, de ses désirs et de ses craintes.
Les paysages émotionnels de Kurt MAIR nous renvoient dans un monde intérieur, vibrant, haletant, qui vacille entre doute et certitude, entre la vie et la mort ».

Alexandre ROLLA

No comments:

Followers

Blog Archive

Labels

Related Posts with Thumbnails