For more extensive artist's bio, articles and list of exhibitions, visit artist(s) website(s). Many of the images displayed on this site are copyrighted, and are used here only for purposes of education or critical review. All rights are reserved by the artists who created the works referenced herein.

Painting is silent poetry, and poetry is painting that speaks. Simonides

Carole Bressan

















Carole Bressan


"Carole Bressan est la créatrice d’un univers poétique, imaginaire et fantaisiste. Sa technique particulière sédimente et associe les questions de durée et d’espace et ses toiles sont comme des carnets de voyages lointains, qui composeraient un atlas d’explorations picturales dans lequel chacun serait libre de puiser sa propre destination et sa propre histoire. Ses toiles sont à son image, riches en couleurs, parcourues de mouvements, pleines de sincérité et de fantaisie, généreuses, libres et décidées. "
Marie-Anne Du Boullay (La Hêtraie biennale 2012)

Artiste peintre plasticienne, née en France en 1973.
(Formation: Arts Plastiques Université Rennes 2 Haute Bretagne)
La peinture de Carole Bressan est une sorte de peinture objet, hors du temps, sans âge, "hors d'époque".
Peindre pour penser la vie et la contraster au jour le jour. Il y a mille états dans la démarche de cette artiste, mille âmes, autant de voies à suivre que de regards à découvrir.
La toile est à voir, à sentir, comme une boîte à plaisirs, à emporter, à garder en souvenir.
La peinture s'organise autour de calligraphies diverses, de lettrines, des mystères de sphères suspendues, en discussion avec de fragiles fils qui s'étirent et se posent.
"Au gré de mes envies, je me laisse aller à des compositions colorées où le rouge domine souvent."
Et il est vrai que dans l'expression de ces thèmes bien souvent le rouge ouvre la voie de choix chromatiques flamboyants tempérés par des blancs lumineux.La matière elle, dense et docile à la fois, alimente le regard et cultive ses joyaux... des papiers marouflés, des papiers de culte, des fils cousus. Quant à l'encre de Chine, elle caresse et rassure. La marge, la frise, s'imposent de leur côté en retenant l'attention et en donnant le rythme dans de nombreuses compositions. Et s'il n'était d'ailleurs histoire que de ponctuation... de rythmes, de tonalités?
"La matière m'anime, ses strates conversant, ses couches se confondant comme autant d'époques."
Détérioration, grattage, retraits, effets d'usure, élaboration de filtres participent à une esthétique à la recherche de sa propre mémoire.
Ici la rigueur d'un schéma se conjugue à la fièvre d'une imagerie gourmande. Et, les saveurs de la désinvolture et celles de multiples sagesses féminines sont à retenir.

Facebook Page








No comments:

Followers

Blog Archive

Labels

Related Posts with Thumbnails